Actu

L'Actu en vidéos


International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself



Davos | Le président américain Donald Trump a été hué vendredi à Davos après s’en être pris à la presse qu’il a qualifiée de «méchante» et «fausse».

Donald Trump, qui avait auparavant prononcé un discours très consensuel, a déclenché des huées en faisant ces commentaires lors d’une courte séance de questions-réponses: «J’ai toujours eu une très bonne presse quand j’étais homme d’affaires. Ce n’est qu’en devenant un homme politique que j’ai réalisé à quel point la presse peut être "méchante" et "fausse"».

AMITIÉ ET COOPÉRATION
Reprenant son slogan de toujours, M. Trump a assuré que «L’Amérique d’abord n’était pas l’Amérique seule», dans un discours tout entier destiné à rassurer les partenaires commerciaux et diplomatiques des États-Unis.

«Je ferai toujours passer l’Amérique d’abord, tout comme les dirigeants d’autres pays devraient le faire aussi. Mais l’Amérique d’abord ne signifie pas l’Amérique seule», a-t-il déclaré dans son discours devant le Forum économique mondial.

«Je suis là pour représenter les intérêts du peuple américain et pour affirmer l’amitié et la coopération des États-Unis pour construire un monde meilleur», a encore dit Donald Trump devant une audience toute acquise aux principes du libre-échange et du multilatéralisme.

«Nous sommes en faveur du libre-échange, mais il doit être juste, et il doit être réciproque », a encore dit le milliardaire américain, dont Davos redoutait qu’il ne se livre à l’une de ses habituelles diatribes protectionnistes.

Le Journal de Montreal

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous :

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.