Actu

L'Actu en vidéos


International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself


Mardi, après avoir rencontré le pape François, Emmanuel Macron sera fait chanoine d’honneur de la basilique Saint-Jean de Latran. Une tradition qui remonte aux rois de France.

Crise migratoire, chrétiens d’Orient, changement climatique… Emmanuel Macron sera reçu mardi matin par le pape François au Vatican. Si les sujets brûlants à aborder sont nombreux, après cette audience, le président de la République se rendra dans l’après-midi à la basilique Saint-Jean-de-Latran pour recevoir son titre de chanoine d’honneur.

Une manière pour le locataire de l’Elysée de continuer à restaurer la relation de confiance entre l’Etat et l’église. Lors de la Conférence des évêques de France (CEF), il avait déclaré vouloir "réparer" ce "lien", "abîmé" notamment depuis l’adoption du mariage homosexuel en 2013.

De Henri IV à Macron
Ce titre de chanoine de Saint-Jean-de-Latran est attribué depuis le XVIIe siècle. D’abord aux rois de France, puis aux présidents français.

Le premier à recevoir cette distinction a été Henri IV qui en 1604, après avoir abjuré le protestantisme, avait donné à l’église Saint-Jean-de-Latran les bénéfices de l’abbaye de Clairac (Lot-et-Garonne). On y célèbre tous les 13 décembre, jour de l’anniversaire d’Henri IV, une messe pour la France.

Sous la Ve République, seuls trois présidents, le gaulliste Georges Pompidou, et les socialistes François Mitterrand et François Hollande, n’ont pas fait le déplacement pour être installés comme chanoine honoraire de Saint-Jean-de-Latran. "Il n’y a aucune dimension spirituelle. On peut choisir de la recevoir ou pas, ici le choix a été fait d’aller jusqu’au bout. Il n’y a pas d’enjeu de laïcité", glisse-t-on à L’Elysée, anticipant les critiques des défenseurs d’une stricte séparation entre les religions et la sphère publique.

Tous les présidents ont rencontré le pape
En revanche, tous les chefs d’Etat, sauf Georges Pompidou, ont rencontré le pape : le général de Gaulle, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand (en audience privée), Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Autrefois, selon la légende, le titre était assorti du droit de rentrer à cheval dans l’édifice. Maintenant, il est purement honorifique.

Pour la petite histoire, ce sont les moines de l’abbaye de Clairac, dont les bénéfices allaient à Saint-Jean-de-Latran, qui ont "inventé" le pruneau d’Agen. Les Croisés avaient rapporté en France le prunier de Damas mais il ne s’acclimatait pas très bien. Les moines ont eu l’idée de le greffer sur une variété locale de prunier, ce qui a donné le prunier d’ente. Plus tard, ils ont constaté que ces prunes séchaient bien au soleil et pouvaient donc se conserver longtemps.

Sudouest.fr

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous :

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.