Actu

L'Actu en vidéos

International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself

Après avoir mis fin, en septembre dernier, à son exception exclusive d'interdiction de conduire aux Saoudiennes, Riyad annonce une nouvelle réforme révolutionnaire : celle de délivrer, dès le premier trimestre de l'année prochaine, un visa  touristique à tout étranger qui souhaiterait visiter le territoire saoudien.

Une mesure qui vient s'ajouter à cette autre faisant état de l'ouverture prochaine de salles de cinéma. Le royaume illustre ainsi  son orientation nouvelle, marquée par une politique d'ouverture quasi exacerbée, destinée à "sortir l'Arabie Saoudite de ses archaïsmes", selon les propres termes de Mohammed Ben Salmane, désigné prince héritier en juin dernier, et qui depuis, cherche à asseoir son autorité en procédant à des réformes que d'aucuns qualifient de  brutalité politique quasi inédite.

Une réforme qui vient ainsi mettre fin à la restriction de ne délivrer de visas qu'aux seuls pèlerins se rendant sur les lieux saints de l'islam et qui jusqu'ici obligeait tout autre visiteur à se soumettre au parrainnage d'un citoyen saoudien, d'une société ou d'un organisme officiel.

La délivrance de visas touristiques s'inscrit ainsi dans la "Vision 2030" initiée par le prince héritier Mohammed Ben Salmane, et serait destinée à diversifier les ressources économiques du pays, jusqu'ici constituées quasi exclusivement du seul pétrole saoudien, tout en marquant une rupture désormais affichée d'avec sa tradition de pays ultraconservateur, pour une ouverture que Riyad appelle désormais de tous ses vœux.

Abdoulaye Jamil Diallo


«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.