Actu

L'Actu en vidéos

International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself


La popularité d'Emmanuel Macron (-3) et d'Edouard Philippe (-1) connaît un coup d'arrêt en mai, après deux mois de hausse consécutive, selon un sondage Ipsos Game Changers diffusé aujourd'hui. Avec 37% d'avis favorables sur son action, le chef de l'Etat voit les jugements négatifs s'envoler en un mois (58%, +6) pour atteindre leur maximum depuis son entrée en fonction.

Emmanuel Macron perd en particulier auprès des sympathisants des Républicains (-28) et du FN (-15), selon ce baromètre mensuel pour Le Point. Le premier ministre limite la casse et cède 1 point, avec 35% d'avis positifs, mais une majorité de Français juge défavorablement son action (55%, +5).

Le mécontentement semble toucher les autres responsables politiques, avec notamment Nicolas Hulot (41%, -3) et Alain Juppé (36%, -1) également en baisse. Jean-Luc Mélenchon gagne en revanche 4 points, avec 30% de jugements favorables.

Embellie également pour les ex-présidents: Nicolas Sarkozy gagne 5 points à 31% et François Hollande, qui assure actuellement la promotion de son livre, est en hausse de 4 à 22%. Enquête réalisée en ligne les 18 et 19 mai auprès de 1.025 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

lefigaro:fr avec AFP

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous :

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.