Actu

L'Actu en vidéos

International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself

Manifestations anti-immigration, "chasses collectives" et scènes de violences dans la petite ville de Chemnitz dans la Saxe. Depuis quelques jours, la tension grandit en Allemagne.
Des manifestations tendues
Des manifestants anti-immigration ont défilé à plusieurs reprises dans les rues de Chemnitz, petite ville de la Saxe, région de l’ex-Allemagne de l’Est. Une première manifestation a eu lieu le 27 août, puis une deuxième s'esrt déroulée le 30 août. Ces rassemblements ont pour origine le meurtre d’un Allemand de 35 ans, le 26 août dernier, pour lequel la justice soupçonne deux jeunes : un Irakien et un Syrien. "Tous les jours, je vois des gens âgés, des gens défavorisés, des Allemands.... Et quand on voit tout ce que les demandeurs d’asile obtiennent. Ce sont des faits. Je n’ai pas besoin d’en dire plus. Ce n’est pas étonnant que les gens explosent !", scande un manifestant.

Certains manifestants s’en seraient pris physiquement à des étrangers. Par ailleurs, en marge de ces rassemblements, dans un quartier périphérique de Chemnitz, un Afghan de 20 ans a été roué de coups dans la soirée par un groupe de quatre hommes, aux visages camouflés.

"Nous avons des vidéos de chasses collectives, de haine dans la rue, et cela n'a rien à voir avec un État de droit. Je ne peux que le souligner une fois de plus. Cela a également été dit hier au nom du gouvernement fédéral. Il ne peut pas y avoir de telles émeutes, que ce soit sur une place ou dans la rue", regrette la chancelière allemande Angela Merkel.

Le parti nationaliste Alternative für Deutschland avait obtenu 27 % des voix dans la Saxe lors des élections législatives en 2017.

franceinfo.fr

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous :

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.