Mis en vedette

Images de thèmes de kelvinjay. Fourni par Blogger.

Santé

International

Religions

Science et Technologie

Un monde fou

Culture


En 1992, une jeune fille âgée de 12 ans avait pris la parole devant de nombreux officiels pour leur parler de l'urgence climatique.

Greta Thunberg pourra difficilement se défaire de la comparaison. Depuis son discours, militant et engagé, lors de la COP 24 il y a un peu plus d’un an, et tandis que la COP 25​ s’ouvre à Madrid, ce lundi, l’ombre de  Severn Cullis-Suzuki plane sur elle. Et à raison. Cette canadienne originaire de Vancouver avait fait face aux représentants de plus de 175 pays, à l’occasion du troisième Sommet de la Terre, à Rio, en 1992, pour faire part de sa colère et de son incompréhension. Comme Greta.

« Ce que vous faites me fait pleurer la nuit », leur avait-elle alors avoué. Avant de leur intimer l’ordre de faire « que vos paroles s’accordent avec vos actes ».

Militante et engagée pour les minorités
Depuis, la jeune fille a bien grandi. Militante toujours très active, la désormais biologiste et ethnoécologiste, âgée de 40 ans, s’est installée sur l'archipel Haïdas Gwaii, où elle a épousé un Haïdas avec qui elle a eu un enfant.

Elle y a aussi appris le Xaayda kil, le dialecte Skidegate de la langue Haïda menacé de disparition

20minutes.fr

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Soyez le 1er de vos amis à réagir à cet article !

Important :Tout commentaire à caractère haineux, raciste, xénophobe ou tout simplement irrévérencieux sera supprimé et l'auteur éventuellement banni, en fonction de la gravité des propos tenus. Merci.