Slider

Santé

Bien-être

Vie pratique

Insolite

Technologies

Culture

Re-faire carrière dans la tech : pourquoi pas vous ?

 Technologie : Il n'est jamais trop tard pour trouver l'emploi de vos rêves, et le secteur des technologies est un excellent point de départ.

Andy Itzinger passait ses journées à gérer un pub de 30 sièges à Londres. De la gestion d'une équipe de 10 personnes à la gestion des coûts financiers liés à la possession d'un bâtiment, en passant par la convivialité avec les clients et la recommandation de ses bières préférées, Andy Itzinger était sûr d'être à la bonne place.

Cependant, après l'interdiction de fumer dans les pubs londoniens et la diminution de sa clientèle, il a décidé de revenir à une carrière dans la technologie en tant que développeur informatique. Bien qu'il s'agisse d'un parcours peu conventionnel dans le secteur des technologies, Andy Itzinger travaille aujourd'hui chez Vertiv en tant que chef de produit.

Etonnamment, il estime que de nombreuses compétences entre la gestion de son bar et le poste de chef de produit dans l'informatique se recoupent. « D'un point de vue opérationnel, en tant que propriétaire, je devais prévoir la demande afin de m'assurer que le pub était bien approvisionné en nourriture et en boissons, et que tout était disponible et prêt à être consommé », explique-t-il. Ce n'est pas si différent de prévoir la demande en matière de technologie. « Les compétences requises dans les deux rôles sont une bonne prestation de services consultatifs, une connaissance du marché, une expérience du secteur et des produits de qualité. »

Des métiers qui recrutent

Andy Itzinger n'est qu'un des nombreux travailleurs qui se sont orientés vers le secteur de la technologie, qui continue à se développer rapidement et à offrir de nouvelles possibilités d'emploi.

Selon une étude réalisée en 2021 par PwC Global, 77 % des travailleurs sont prêts à acquérir de nouvelles compétences ou à se recycler complètement dans un autre domaine. Et le secteur des technologies est assurément un domaine qui a besoin de travailleurs : la Computing Technology Industry Association prévoit que 177 705 nouveaux travailleurs seront embauchés en 2022, ce qui représente une croissance de plus de 2 % dans l'ensemble du secteur.

Olivia Hall était rédactrice indépendante de critiques de films avant de devenir développeuse de logiciels au Software Institute. Elle a donc commencé à chercher un changement de carrière lorsque la pandémie a frappé et s'est souvenue qu'elle aimait développer des sites web. « Lorsque je faisais mon diplôme de journalisme à l'université, nous avons suivi un module sur les plateformes numériques. Dans le cadre de ce module, nous avons créé nos propres sites web grâce à WordPress, mais nous avons également acquis des compétences de base en matière de codage », explique-t-elle. « Nous avons fait du HTML et du CSS de base, et à l'époque, j'ai pensé que c'était vraiment amusant. »

En se remémorant cette période, elle a commencé à regarder différents camps d'entraînement au codage, pour finalement en trouver un qui était abordable pour elle. Mais le plus important, c'est qu'elle aimait le codage et qu'elle se voyait capable d'en faire une carrière. « Lorsque j'ai commencé à apprendre à coder, la satisfaction instantanée de pouvoir écrire un code très simple et d'en voir immédiatement les résultats à l'écran est un sentiment vraiment incroyable », raconte-t-elle. « C'est une chose simple, mais c'est tellement amusant. »

L'envie d'apprendre

L'envie d'apprendre est l'élément numéro un lorsqu'il s'agit de changer d'industrie en milieu de carrière. « Il faut regarder où l'on veut travailler dans l'industrie technologique, donc il faut avoir un peu de passion, à mon avis, pour ce que l'on veut faire, que ce soit de la cybersécurité, de la gestion à distance, de l'ingénierie », précise Andy Itzinger. « Ensuite, il s'agit de faire correspondre vos compétences aux besoins de l'emploi, ce qui peut impliquer de fournir un travail supplémentaire, de retourner à l'école ou d'obtenir une qualification en ligne. »

Et il ne s'agit pas seulement d'apprendre à coder. Parmi les principales compétences non techniques (ou les compétences utiles à plusieurs secteurs d'activité) dans le secteur de la technologie figurent le service à la clientèle, la vente, le marketing et la communication.

Selon Olivia Hall, lorsqu'on change de carrière comme elle l'a fait, il est important de se rappeler que personne ne sait tout, surtout dans un secteur en constante évolution comme celui de la technologie. « Il est impossible de tout savoir, et vous pouvez vous sentir dépassé par la quantité d'informations que vous pensez devoir connaître », prévient-elle. « Mais quand je suis arrivée, j'ai réalisé que pouvoir communiquer efficacement avec les autres était un coup de pouce massif, parce que cela permet de demander de l'aide quand j'en ai besoin, et de comprendre les tâches et ce qu'on me demande de faire. »

Les compétences nécessaires pour entrer dans le secteur de la technologie sont de plus en plus courantes, à mesure que la technologie s'immisce dans notre vie quotidienne. « C'est un secteur tellement vaste, et nous avons besoin que les gens soient formés à ces compétences », souligne Olivia Hall.

Source : ZDNet.com