Slider

Santé

Bien-être

Vie pratique

Insolite

Technologies

Culture

L'homme avait été à l'initiative de la création du mythique format d'image numérique à la fin des années 80.

 Vous ne connaissez pas son nom, mais utilisez probablement sa technologie. Comme l'a confirmé son épouse Kathaleen Wilhite au média américain The Verge, Steve Wilhite s'est éteint à 74 ans des suites du Covid, qu'il avait contracté le 1er mars dernier. L'homme est célèbre dans la culture Web pour avoir été à l'origine du format d'image GIF, abbréviation de "Graphics Interchange Format" ("Format d'échange d'image, en français).

Le terme, qui avait été élu "mot de l'année" par le dictionnaire Oxford en 2012, était apparu pour la première fois lors de la création de ce format d'image numérique en 1987. Il avait été mis au point par une équipe dirigée par Steve Wilhite au sein de l'entreprise CompuServe, l'un des premiers fournisseurs de services en ligne.

Une prononciation qui a fait débat

A l'époque, le but était d'afficher une photo le plus aisément possible, compte tenu des débits de l'époque, bien plus réduits qu'aujourd'hui. Dans sa forme actuelle, un fichier GIF peut afficher jusqu'à 256 couleurs. Surtout, il est capable d'afficher une suite d'images, le rendant particulièrement populaire pour diffuser de courtes animations et vidéos - sans élément sonore.

Très répandu lors des débuts d'Internet au milieu des années 90, le format GIF est revenu en force au début des années 2010. Il est notamment utilisé sur les réseaux sociaux en complément des émojis, pour mettre en avant ses émotions, ou par le biais de memes, des images détournée à des fins humoristiques. Ce 23 mars encore, Twitter annonçait une nouvelle fonction pour créer des GIF directement depuis l'application.

Au même titre que d'autres célèbres inventions technologiques comme le Game Boy, le format GIF a fait l'objet d'un long débat lié à la prononciation la plus adaptée, dans lesquel même l'ancien président américain Barack Obama s'est invité.

La discorde concernait alors la bonne prononciation du "G" et le fait de prononcer "GIF" ou "JIF". Un débat tranché par Steve Wilhite en 2013, qui avait confirmé que la prononciation était bien "JIF".

BFMTV

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Aucun commentaire:

Laissez un commentaire

Important :Tout commentaire à caractère haineux, raciste, xénophobe ou tout simplement irrévérencieux sera supprimé et l'auteur éventuellement banni, en fonction de la gravité des propos tenus. Merci.