Actu

L'Actu en vidéos

International

Lifestyle

Société

Crise migratoire

Santé

Trump himself


Les autorités marocaines ont annoncé l’arrestation d’un suspect accusé d’avoir participé au lynchage d’un homme jeudi au souk hebdomadaire de Boumya, dans la région de Midelt.

« Dans le cadre des investigations menées sous la supervision du parquet général dans l’affaire du décès d’une personne jeudi, après avoir fait l’objet d’une agression ignoble au marché hebdomadaire de
Boumya, dans la province de Midelt, les éléments de la gendarmerie royale ont procédé samedi à l’arrestation d’un des suspects qui sera déféré devant la justice », écrit la gendarmerie dans un communiqué.

Accusé d’avoir volé 2000 dirhams, la victime, âgée d’une cinquantaine d’années, a été rouée de coups par des marchands et des passants. Il décédera quelques heures plus tard à l’hôpital provincial de Midelt. Son présumé complice a été transféré dans un état grave au même hôpital.

Devant la multiplication de ce type d’affaires au Maroc, le gouvernement, par la voix du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et de son ministre de la Justice Mustapha Ramid, a appelé les citoyens à ne pas se substituer aux forces de l’ordre et à la justice.

Au mois de juin, deux jeunes filles à qui on reprochait des robes trop courtes, avaient été prises à partie par la foule à Inezgane, dans la région d’Agadir. Au lieu de poursuivre les agresseurs, la police avait inculpé les deux jeunes femmes pour tenue indécente. Finalement la justice a décidé d’innocenter les deux accusées après une forte mobilisation des associations de droits de l’homme.

Un homosexuel originaire de la ville de Fès a quant à lui été sauvé au début du Ramadan grâce à l’intervention d’un policier. L’homme a été tabassé par la foule, parfois même avec des casques de motos, pour s’être habillé en femme.

bladi.net

«
Suivant
Article plus récent
»
Précédent
Article plus ancien

.

Autres radios relayées par Otr'Actu. Cliquer sur un logo pour éouter la radio correspondante.